Inventaire annuel

FrG/ janvier 4, 2021/ Entrepôt/ 0 commentaires

Inventaire

L’article L123-12 du code de commerce vous fait obligation au moins 1 fois par an de procéder à l’existence et la valeur des éléments actifs et passifs du patrimoine de l’entreprise. C’est ce que l’on nomme couramment l’inventaire.

Il intervient généralement en fin d’exercice pour l’établissement du bilan et consiste à faire un état de toutes les marchandises présentes physiquement dans vos murs. Il pourra être comparé au stock théorique (celui de votre système informatique) que vous corrigerez alors si nécessaire.

C’est aussi un outil de gestion efficace qui vous permettra de détecter des produits qui seraient :

  • endommagés et donc invendables
  • à DLC courte ou dépassée
  • non créés dans le système informatique
  • obsolètes
  • peu vendus
  • manquants

En plus de refléter votre stock physique, cet inventaire vous conduira à étudier chacune des anomalies et à améliorer vos processus :

  • endommagé : étudiez conditionnement, manipulation, méthode de stockage
  • DLC courte : faites une promotion à durée limitée pour écouler le stock mais sensibilisez vos équipes à cette problématique
  • DLC dépassée : nommez des responsables de produits qui anticiperont ce genre de problème (regardez dans un hypermarché le boucher qui va vérifier les produits en libre-service et retirer ceux qui sont hors limites)
  • non créé : cas rageant car vous l’avez payé mais ne pouvez le vendre puisque inconnu de vos clients. Reconstituez l’historique de cet article (oublié en arrivage ou code à barres non renseigné dans vos bases de données) et modifiez vos pratiques
  • obsolète : vos services auraient dû anticiper cela. Informez-les en insistant sur le coût des produits
  • peu vendu : voyez avec votre service Achats et envisagez une opération commerciale
  • manquant :
    • erreur de saisie d’un arrivage : renforcez vos processus et utilisez des outils modernes
    • vol : c’est plus délicat à gérer. Informez vos employés de cette anomalie et envisagez de faire des inventaires tournants. D’expérience, avoir détecté l’anomalie est un premier pas vers sa disparition

Problème spécifiques au eCommerçant

Durant votre inventaire, votre boutique continue à vendre. Vous risquez donc d’avoir en stock physique des produits qui n’ont pas encore été prélevés pour expédition, bien qu’ils soient déjà déduits du stock informatique.

Votre outil informatique devrait vous en informer et refuser temporairement l’inventaire de cette référence.

Méthodologie

La méthode couramment admise est de générer informatiquement une liste d’articles dont faire l’inventaire et d’en gérer le résultat. Mais vous manquerez les produits mis en rayon mais non créés dans votre système informatique.

Nous vous conseillons plutôt d’envoyer sur le terrain des personnes qui vont lire les articles présents sur chacun des gisements physiques. Un produit non créé dans votre système informatique sera signalé.
A l’issue de l’inventaire, vous pourrez comparer les articles physiquement relevés et ceux présents dans vos bases de données et en tirer ceux qui sont manquants ou oubliés dans l’inventaire.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*