Lecteur codes à barres KOAMTAC KDC200

FrG/ décembre 27, 2020/ Test matériel/ 0 commentaires

KOAMTAC kdc200

Pour

  • solide
  • léger
  • documentation abondante (et en français)
  • batterie remplaçable (non testé)
  • livré avec tout ce qu’il faut
  • existe aussi en version 2D (plus chère et non testée)

Contre

  • erreur de lecture de certains codes
  • relativement cher, y compris les accessoires
  • quelle mise à jour faire ?
  • défaut d’étanchéité du boîtier

Résumé

Il est regrettable que des codes soient illisibles dans certaines conditions ou (pire) lus incorrectement. Le constructeur ne semble pas avoir de solution

Modèle testé

KDC200 lecteur de codes à barres 1D sans fil (connexion bluetooth) avec écran. Poids : 34gr.

Livré avec un étui silicone protégeant bien le lecteur, CD Rom, câble USB et tour de cou.

5 unités utilisées depuis 5 ans avec smartphones HTC Desire modèles 510 & 520, Samsung Galaxy Note modèles 1 & 4 entre autres.

Sur le terrain

Léger (34gr) et protégé par une coque en silicone, ce lecteur a tout pour séduire.

Il peut être utilisé en mode mains libres avec un gant (en option et cher) comportant un interrupteur de lecture actionné par le pouce.

Cependant, nos utilisatrices et utilisateurs semblent préférer le porter en tour de cou (livré) bien qu’une main ne soit plus libre. Prévoyez dans ce cas d’avoir un stock de tours de cou (à acheter ailleurs que sur le site officiel car très cher), le fil cassant assez rapidement.

Ce lecteur peut mémoriser les codes lus et les restituer sur demande avec le logiciel fourni (testé sur PC) pour un traitement ultérieur. Le lecteur est paramétrable : aucune mémorisation, mémorisation avec arrêt mémoire pleine ou effacement automatique des codes les plus anciens quand la mémoire est saturée.

Paramétrage par boutons piloté par l’écran (menu) ou codes à barres de service. Options nombreuses (trop à notre goût).

Documentation abondante en français.

Bonne tenue de la batterie en autonomie (le lecteur est toujours vaillant alors que le smartphone crie misère). Elle est normalement remplaçable par l’utilisateur (non testé car le besoin ne s’est pas fait sentir).

Un lecteur a dû subir une petite intervention afin de retirer un minuscule morceau de carton qui avait pénétré dans boîtier et perturbait le rayon, empêchant toute lecture de code (défaut d’étanchéité).

Pourquoi le fuir ?

De prime abord séduisant, l’utilisation quotidienne sur le terrain nous le font déconseiller :

  • certains codes à barres sont tout simplement mal lus (les barres qui représentent les 1, 7 et 8 en particulier) et ceci sans avertissement (et sans respect du calcul du caractère de contrôle ou check digit). C’est une première pour nous ! Contacté, le constructeur (coréen) nous informe que c’est la tête de lecture qui est fautive et qu’aucune solution n’existe
  • la lecture peut être difficile dans des conditions de faible éclairage, de codes très petits, peu contrastés ou dont le support réfléchi la lumière
  • il est cher, de même que ses accessoires
  • déterminer quelle est la mise à jour (firmware) à télécharger peut être compliqué
Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
*